ADDICTIONS

Les résultats les plus encourageant pour le traitement des addictions se trouvent dans les protocoles comportant plusieurs séances et un suivi d’au moins 6 mois, dans ce type de cas le taux de réussite avoisine 67%. Données encourageantes comparées aux protocoles d’une seule séance dont les taux de réussite ne dépassent pas 20%. Autre donnée à tenir en compte, c’est la personnalisation de la séance d’hypnose et des suggestions hypnotiques. Les études réalisées mettent en doute l’efficacité des séances réalisées en groupe et utilisant des suggestions standardisées. Je cherche avant tout à comprendre quel est l’avantage secondaire du comportement (donner du courage, exprimer une colère, se défouler, évacuer le stress, se sentir en confiance…). De cette façon il est possible de proposer à la personne une autre façon de s‘exprimer et de faire face à ces besoins. Pour éviter les rechutes je propose à mes clients des suggestions du renforcement du moi, pour faire face aux sentiments d’inconfort, de faible estime de soi ou de frustration, pouvant survenir au cours du traitement.



L’hypnose pour le traitement de l’alcoolisme

A propos de l'alcoolisme

Nous entendons par alcoolisme, l'addiction à l'alcool et plus précisément à l'éthanol. L'addiction à l'alcool se caractérise par une absence du sentiment de satiété.


L'alcoolisme est une maladie qui se caractérise par des troubles comportementaux liés à la consommation d'alcool. L'hypnose est un excellent outil pour le traitement de l'alcoolisme.

Pour résumer, l'hypnose s'avère un outil très efficace pour traiter le tabagisme et garder une bonne santé à condition de comprendre son fonctionnement et ses implications. 

A propos du tabagisme

Le terme tabagisme désigne l'intoxication aigüe ou chronique provoquée par l'abus de tabac

L'hypnose pour l'arrêt du tabac a un taux de réussite d'environ 17% à 25% suite à une seule séance d'hypnose, alors que d'autres études , sont plus encourageantes et nous font part d'un taux de réussite plus élevé avoisinant les 45% d'abstinence sur une période de suivi de 6 mois. Si on tient compte des thérapies sur le moyen terme comportant 4 à 5 séances d'hypnose, les chiffres sont plus encourageants : ils nous font part d'un taux de réussite de 67% d'abstinence sur une période de 6 mois. Il est donc nécessaire de mettre en place un planning qu'il est nécessaire de respecter par le client et il semble important qu'une des séances soit placée deux à trois semaines après le début du protocole, car le délai de possibilités de rechute est de 17 jours pour un grand nombre de cas. Un autre constat intéressant, compare les résultats des séances d'hypnose en groupe utilisant les mêmes suggestions standardisées pour tout le monde, et des séances d'hypnose individuelles utilisant uniquement des suggestions personnalisées et qui prennent en compte les motivations et les besoins personnels propres à chaque clients. La préférence étant pour les séances d'hypnose individuelles et sur le fait qu'il semble évident qu'il est nécessaire d'individualiser et adapter les suggestions et les approches. Une démarche intéressante et nécessaire est celle de comprendre quels sont les avantages secondaires que la personne retire de son addiction (gestion du stress, calmer l'anxiété, faciliter les contacts sociaux, se rebeller, se donner une raison pour faire une pause, décompresser, gérer des sentiments de colère, évacuer la frustration) car ces éléments se sont révélés être les éléments les plus fréquents à l'origine des rechutes parmi les fumeurs.

L'hypnose pour traiter le tabagisme et rester en bonne santé

Le tabagisme peut être considéré comme l'action de consommer du tabac (en ce qui nous concerne en fumant), ce qui peut provoquer une dépendance durable et des risques sanitaires importants liés à cette dépendance (les risques du tabagisme restent un enjeu de santé considérable). Si le tabagisme est de nos jours difficile à éradiquer (car certains produits sont peu ou pas efficaces) il ne reste pas moins une affaire de santé mondiale, car outre les problèmes de dépendance, le tabagisme accentue les risques de maladies cardio-vasculaires, respiratoires, pulmonaires et des nombreux cancers. 

Nous rencontrons trois cas de tabagisme :

  • Le tabagisme dit actif où les difficultés sont liées au simple fait de fumer du tabac. 
  • Le tabagisme dit passif qui découle de l'inhalation de la fumée du tabac contenue dans l'air. 
  • Le tabagisme résiduel, qui fait allusion à l'inhalation de dépôts potentiellement toxiques restant dans un local où l'on a fumé.

L'hypnose est un état de conscience modifié durant lequel il est possible de développer des ressources nouvelles. Dans ce sens, l'hypnose s'avère efficace pour traiter l'alcoolisme. Selon l'Organisation Mondiale de la santé, l'alcoolisme est une maladie, caractérisée par des troubles mentaux et troubles du comportement liées à la consommation d'alcool. Cette perte de contrôle est le plus souvent accompagnée d'une dépendance physique au moment du sevrage, d'une dépendance psychique et d'une meilleure tolérance à l'alcool, ce qui génère le besoin d'augmenter les doses d'alcool régulièrement afin de trouver le même état recherché. 
 En ce qui nous concerne, le traitement pour l'addiction à l'alcool n'est pas seulement physiologique, elle reste belle et bien une dépendance psychologique, car si l'alcool est une substance dite psycho-active, elle ne reste pas moins une substance toxique qui induit des effets néfastes sur la santé. Elle est à l'origine de nombreux dommages physiques, psychiques et sociaux.

06 62 55 43 21

valerie@hypnose-renaissance.fr